1800
's
visuel-1
1851

1851 : Au commencement

C’est au milieu du 19ème siècle qu’on retrouve les premières traces de la riche histoire d’une enseigne pas encore appelée Arrow. La société Maullin & Blanchard est alors à la pointe de la fabrication de faux-cols amovibles, ce qui facilite leur lavage. Une vraie révolution pour la ménagère de l’époque qui n’a du même coup pas besoin de laver l’entière chemise de leur mari.

visuel-1
visuel-2
1885

1885 : Son nom

Après s’être appelée “Maullin & Blanchard”, puis “Cluett, Peabody and Co.”, l’enseigne américaine trouve son nom définitif, celui qu’elle porte encore aujourd’hui : Arrow.

Avec le temps, la gamme de cols amovibles s’est élargie et stylisée. La collaboration avec l’artiste JC Levendecker va alors positionner la marque comme véritable étendard du raffinement au masculin, notamment par le biais de campagnes publicitaires novatrices pour l’époque.

visuel-1
visuel-2
visuel-3
visuel-4
1905

1905 : Développement

JC Levendecker imagine le Collar Man Arrow, un beau jeune homme portant le dernier style de faux-col Arrow. Une idée qui va permettre à Arrow de se positionner publicitairement pendant plus de 20 ans sur le registre de l'élégance au masculin.

visuel-1
visuel-2
1920

Années 20 : La chemise Arrow

C’est au coeur des années folles qu’Arrow connaît un tournant majeur. Les hommes s’habillent alors de façon plus décontractée et il devenait incontournable pour la marque de s’adapter à cette nouvelle tendance. La chemise Arrow, toujours munie de son col amovible, est née.

Durant les années 20, le nombre de cols amovibles que la marque propose permet de travailler plus de 400 différents styles.

visuel-1
1930

1930 : Le Sanforisage

Sanford Cluett, le neveu d’un des fondateurs d’Arrow, invente un processus appelé le “Sanforisage”. Il permet aux chemises de ne pas rétrécir après plusieurs lavages. Ce procédé remporte un tel succès que Arrow en fera une licence pour le vendre à d’autres enseignes.

Dans les années 30 la tendance du “sportswear” se confirme. Arrow décide alors de développer une gamme de polos. Malheureusement, l’arrivée de la seconde guerre mondiale va mettre une parenthèse à la production, l’enseigne participant alors à l’effort collectif en fabricant des uniformes pour les militaires américains.

visuel-1
1950's

1950’s, La gamme s’élargit

À la fin du conflit mondial, Arrow retourne à ses premiers amours et continue à élargir sa gamme. Pantalons, shorts, casual jackets et costumes voient alors le jour. La chemise continue évidemment à faire les beaux jours des hommes d’affaires américains.

A cette époque aux codes conventionnels, la loi de la chemise Blanche dirige le marché. Un marché sur lequel Arrow s’impose très facilement grâce à sa qualité de fabrication.

1960's

1960’s, De toutes les couleurs

La mode évolue, les styles changent et le prêt-à-porter masculin s’adapte. Il s’agit d’une époque turbulente reflétée par des produits colorés et des modèles flamboyants.

visuel-1
1970's

1970’s, Arrow et le sport

L’ancien quaterback des Jets de New York, Joe Namath s’associe avec ARROW pour le lancement d’une ligne de chemise qui portera son nom.

visuel-1
2004

2004 : PVH

La marque Arrow est rachetée par PVH, déjà détentrice d’autres enseignes comme Calvin Klein, Tommy Hilfiger, Michael Kors… L’histoire continue !

Paiment sécurisé

Visa, Mastercard, Paypal, American Express

+33 3 20 86 92 41

Du lundi au vendredi, de 9h à 17h
et par email

Livraison 48h offerte

En france métropolitaine, sans minimum d’achat

Retours gratuits

14 jours